Hop, voici deux “courtes” présentations de jeux arrivés dernièrement.

?Roll Player, est un jeu proposant draft de dé, collection et combinaison.
Commençons par l’originalité du thème ; au lieu de créer des vitraux ou des céramiques avec nos dés, nous créons la fiche de personnage de jeu de rôle la plus optimisée.?‍♂️
Les fiches de personnage (plateaux de jeux individuels) sont modulables et sont composées d’une race, d’une classe, d’une profession et d’un alignement, garantissant une très belle rejouabilité.

Durant la partie, nous plaçons nos dés acquis durant les drafts sur les 3 emplacements de chaque caractéristiques (force, agilité, charisme, etc…) de notre personnage, en respectant au mieux les valeurs à atteindre dictées par notre classe, ainsi que la couleur des dés et leur emplacement dictés par notre profession.
Cela pour gagner des points de victoire !
À chaque dé placé, une action propre à la caractéristique est possible, offrant la possibilité de modifier/déplacer nos dés.

Nous pouvons aussi acheter sous forme de cartes des armes (gain d’or), des armures (points de victoire en les collectionnant), des traits qui ajoutent des objectifs/points et des compétences offrant de nouvelles actions.

Il faut aussi garder un œil sur l’alignement de notre personnage, qui a tendance à changer selon nos acquisitions.

La partie se termine quand un joueur a complété sa feuille de personnage, et le joueur avec le plus de points remporte la partie et le prix du Gros Bill de la soirée !

Un jeu de draft de dés très complet, au thème ultra bien exploité, à la mise en place et aux tours de jeux rapides. Il faut savamment (de)placer nos dés, tout en gênant nos adversaires en leur piquant joyeusement les dés/cartes dont ils ont tant besoin.?

 

?Passons à un jeu à l’allemande mêlant pose d’ouvriers, gestion de ressource et programmation, j’ai nommé : Barrage !
Incarnant une puissance d’une Europe dystopique, nous participons à une course à l’énergie hydraulique.
L’objectif est de créer un système barrage – conduites – centrale électrique aux emplacements propices tout en apprivoisant l’eau et on n’en laissant qu’une?à ses concurrents en aval.

Avec l’énergie produite, nous décrochons divers contrats et objectifs nous octroyant des points de victoire, vitaux cela va sans dire.
Les actions disponibles sont très diverses, il faut faire des choix dans le placement de nos 12 ouvriers : acquérir de nouvelles technologies, construire des bâtiments le long des cours d’eau, valider des contrats, remplir en eau les barrages, etc…

Mais là encore, le jeu est bien pensé, car nous ne sommes quasiment jamais bloqué, en étant par exemple 4ème joueur, pour effectuer une action ; cette action coûtera peut-être plus cher.?

Originalité de Barrage, la roue de construction : Quand on construit une structure, on place la tuile correspondante et les ressources nécessaire sur un des 6 emplacements de sa roue, puis on tourne la roue d’un cran. La tuile et les ressources dépensées ne sont donc pas perdues, mais bloquées jusqu’à ce que la roue ait fait un tour complet. Contrairement à d’autres jeux, il ne faut donc pas acquérir un max de ressource, mais bien gérer leur révolution dans la roue.


Barrage a des mécaniques élégantes et fluides. Le thème est génialement exploité, avec sa roue faisant penser à une dynamo de recyclage et l’eau s’écoulant le long du plateau.

Un jeu complet et dur à maîtriser, qui ne peut que ravir les amateurs du genre. Et puis, dans un pays de barrages, on ne peut qu’apprécier. ?